Accueil L'International Zelenski critique ceux qui recommandent à l’Ukraine de céder des territoires à...

Zelenski critique ceux qui recommandent à l’Ukraine de céder des territoires à la Russie en échange de « l’illusion de la paix ».

404
0

PARIS, le 28 mai (Bénin Actu) –

Le président ukrainien Volodimir Zelenski a critiqué samedi les « grands géopoliticiens » qui recommandent à l’Ukraine de céder des territoires à la Russie en échange d’une « illusion de paix » et a rappelé que cela affecterait des millions d’Ukrainiens vivant dans ces régions.

« Derrière ces spéculations géopolitiques de ceux qui conseillent à l’Ukraine de remettre quelque chose à la Russie, il y a de grands géopoliticiens qui ne veulent pas voir les gens ordinaires », a déclaré M. Zelenski dans un message publié sur son compte Telegram.

« Des millions de personnes vivent actuellement sur le territoire qu’ils nous proposent d’échanger contre la Russie en échange de l’illusion de la paix. Nous devons toujours tenir compte des personnes et nous rappeler que les valeurs ne sont pas que des mots », a-t-il ajouté.

Lire aussi:  Guerre Ukraine-Russie : Poutine, Macron et Scholz s'accordent sur la nécessité de relancer les pourparlers de paix

Plus tard, M. Zelenski a souligné que l’armée ukrainienne se rapproche chaque jour davantage de la supériorité technologique des forces russes. « La situation est très difficile, notamment dans les régions du Donbas et de Kharkov où l’armée russe tente d’obtenir un bon résultat. Les principales zones de combat sur la ligne de front restent Severodonetsk, Lisichansk, Bakhmut, Popasna et d’autres villes », a-t-il expliqué.

« Mais notre défense tient bon. C’est très difficile. Et je remercie tous ceux qui résistent à l’offensive des occupants (…). Chaque jour, nous renforçons notre défense, principalement avec de nouvelles armes. Chaque jour, nous nous rapprochons du moment où notre armée vaincra les occupants avec une force technologique et offensive », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  Les États-Unis préconisent le "statu quo" sur le Mont du Temple pour réduire les tensions.

« Bien sûr, cela dépend beaucoup de nos partenaires, de leur volonté de fournir à l’Ukraine ce dont elle a besoin pour protéger la liberté et j’espère qu’il y aura de bonnes nouvelles la semaine prochaine », a-t-il ajouté.

La Russie a reconnu l’indépendance des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk dans la région de Donbas et a lancé le 24 février une vaste offensive pour « dénazifier » l’Ukraine. Toutefois, le soutien des États-Unis et de leurs alliés aux forces armées ukrainiennes a largement contrecarré l’avancée des troupes russes.

Article précédentCarvajal : « Comme l’a dit Klopp, le Real Madrid ne perd pas les finales ».
Article suivantFlorentino : « Mbappé est déjà oublié ».