Message

Erreur
  • Composant non trouvé
Gestion durable des parcs nationaux : les approches et outils de cogestion harmonisés
Écrit par Benoît Codjo   
Jeudi, 20 Décembre 2012 23:23

PendjariUn peu plus d’un an après son lancement, le Projet d’appui à la gestion des aires protégées (PAGAP) inaugure une nouvelle stratégie en vue d’une meilleure appropriation à la base des approches et outils de cogestion de la biodiversité. Les échanges d’expériences entre Associations villageoises de gestion des réserves de faune (AVIGREF) des parcs nationaux de la Pendjari et du W constituent un atout majeur pour la réussite et la pérennisation des bonnes pratiques de gestion durable de la biodiversité au Bénin.

La conservation à long terme de la nature, l’utilisation durable des ressources et le partage équitable des avantages économiques liés aux parcs nationaux de la Pendjari et du W passent nécessairement par l’appropriation des outils et approches de la cogestion au niveau des AVIGREF. C’est l’objectif poursuivi par le PAGAP dont les activités se font de plus en plus visibles en direction des structures de cogestion appelées à promouvoir la gestion durable de la biodiversité. Voilà pourquoi le renforcement des capacités  des AVIGREF et leurs structures faitières sur l’harmonisation des approches et outils de cogestion est apparu indispensable.

Ainsi, ce renforcement des capacités a été initié sous-forme de rencontre d’échanges d’expériences entre les structures de cogestion des deux parcs nationaux. Cette rencontre a permis de créer une synergie d’actions entre gestionnaires et AVIGREF de la Pendjari et du W. Aujourd’hui, le dispositif de gestion financière et le mécanisme de mise en œuvre et de suivi des activités des AVIGREF sont harmonisés et les bonnes pratiques partagées. Ces structures de cogestion ont reçu mandat de perpétuer les acquis de ces assises afin de permettre une meilleure participation des populations riveraines des aires protégées à la gestion durable des réserves de faune.

En quinze ans d’existence, selon Eliassou Séko Hamidou,  coordonnateur du PAGAP, les AVIGREF des deux parcs ont connu des trajectoires et des parcours différents en raison de la spécificité de chacune des réserves mais également de la diversité des appuis et accompagnement dont elles ont bénéficié. On comprend donc la raison pour laquelle Aristide Comlan Téhou, directeur général du Centre nation de gestion des réserves de faune (CENAGREF), estime que c’est un bon qualitatif que vient d’effectuer sa structure sous la tutelle de laquelle le PAGAP est mis en œuvre. La gestion durable  des parcs de la Pendjari et du W a donc de beaux jours devant elle.


Gestion durable des parcs nationaux : les approches et outils de cogestion harmonisés
 

copyright © 2010 Bénin Actu.
Le contenu de ce site est protégé par le code de la propriété intellectuelle.
Contact: infos@beninactu.com

Cliquez ici pour mettre Bénin Actu en page d’accueil

joomla templates

exemple de cv

web hosting template joomla link building